Generia

Dans le monde sombre de Généria, les puissances se lèvent. A l'est, un vent de terreur annonce l'arrivée des loups Kooris alors qu'a l'ouest, de sombres lègions se lèvent ...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ¤ ~~ Dans les eaux puantes et les crabes crasseux /Libre\ ~~ ¤

Aller en bas 
AuteurMessage
HAyt

avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 06/08/2008

MessageSujet: ¤ ~~ Dans les eaux puantes et les crabes crasseux /Libre ~~ ¤   Lun 11 Aoû - 20:22

Un léger remous provoquait des vagues dans le petit filet d'eau qui coulait le long de la tuyauterie . Du sang, en petite quantité, se mélait à cette eau crasseuse et puantes . Ce sang était d'une étrange couleur, presque vert .. Deux mètres plus haut, on pouvait voir la source de cet écoulement ... Un crabe des vase gisait là, un edague plantée de le ventre . Un crabe des vases ! Dans les égouts ! Que pouvait-il fabriquer dans ce lieux sombre et éloigné de son milieux de vie naturel ? Pourquoi n'était-il pas dans la vase ? C'est justement ce que se demandait HAyt . Accroupi devant le corps inerte, il retira le krys du corps de l'animal .. C'était répugnant . Le krys du ghola était en fait une dague légèrement recourbée à la pointe . Deux lames au-lieu d'une seule se trouvaient au dessus du manche .. Ce manche était sculpté dans un bloc de marbre . Elle représentait deux humains, portant un enfant au bout de leur bras .. Il rangea sa lame dans son fourreau et se remit en marche .

Un léger scintillement bleuté recouvrait son corps, comme une fine pellicule . C'était évidemment une ceinture bouclier, qui ne le quittait plus depuis sa "réincarnation" . Ces ceintures étaient très rares dans ce pays, il ne devait pas en avoir plus de trois en tout .. Avec celles-ci, il devait avoir une défense irréprochable et une attaque rapide . Car le bouclier ne procurrait pas une défense impénétrable, mais il n'en était pas pour autant inutile .

Le ghola portait sur lui des vêtements de cuir noir neuf . Une capuche recouvrait tout le haut de son visage , et cachant le bas par l'ombre qu'il créait ainsi . Mais de toute évidence, dans un lieu aussi sombre que les égouts impériaux, il n'avait pas besoin de se cacher d'avantage . De plus, il n'y avait que très peu de chance de trouver des Gardes Impériaux dans ce lieu crasseux . Personne de censé ne s'attaquerait à l'Empereur par cette voie-ci . Mais cela importait peu à HAyt, que ce soit recommandé ou pas . Et puis de toute façon, il ne comptait pas s'en prendre à l'Empire avant d'avoir créé une compagnie dont le but serait de renverser le pouvoir .. Il devait avoir un plan solide et des alliés qui pourraient le soutenir . Mais il ne devait pas penser à cela pour l'instant . Tout d'abord, prendre connaissance des lieux .

* Trois pas à gauche, puis cinq à droite ... Vingt-sept pas droit devant, et encore sept à gauche .. Si j'en crois la carte que ce vieux fou m'a donné, je devrais trouver .. Bingo ! La grille de climatisation .. Je pense pouvoir la désceller assez facilement .. *


Il s'approcha silencieusement de la bouche d'aération . Accroupi, pataugeant dans la flotte, il avait du mal à n'émettre aucun son . Lorsqu'il fut arrivé devant la grille, il remarqua qu'il n'aurait même pas à la désceller : Quelqu'un s'en était déjà occupé personellement avant lui . Un autre petit malin qui avait voulu passer par les égouts . Il prit un barreau dans chaque main, et silencieusement, enleva la plaque de son chemin . Il l'examina de plus près : Elle était abimée à tous les coins .. Un travail de débutant . Pourtant, il avait un pressentiment .

* Que ..? *

Un bruit avait retentit derrière lui . En hâte, il reposa la grille à l'endroit où elle était supposée être, puis dégainna son krys . Un crabe des vases était devant lui . Il poussa un soupir de soulagement avant d'abaisser sa lame sur les pattes de l'animal . Un petit cri sortit de sa bouche, presque imperceptible .. HAyt le laissa sur place, ayant la cruauté de le laisser mourir à petit feu .. Il s'éloigna rapidement et silencieusement, mais il n'était toujours pas rassuré .. Cela semblait évident : Ce n'était pas un bruit de pas d'un crabe que le ghola vait entendu .. Mais ceux d'un homme . Selon lui, il se trouvait dans un rayon de cinq mètres . Mais trois chemins s'offraient à lui . Chacun était plus sombre que l'autre .. Mais lequel prendre ? Avec un pincement au coeur, il entendit le bruit, de nouveau . Il se rapprochait ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Murthag

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 05/08/2008
Age : 27

MessageSujet: Re: ¤ ~~ Dans les eaux puantes et les crabes crasseux /Libre\ ~~ ¤   Mar 12 Aoû - 17:11


  • Au loing, on remarquait un nain transporter une vieille carcasse boueuse. Elle semblait virvoleter à quelques mètres au-dessus de la terre, ignorant le petit être qui le soulevait. L'odeur putride des mers avaient rendu le frond du corps brunâtre vert. Ses mains étaient devenues molles à cause de la froideur des lieux tandis que son souffle rauque provoquait une buée chalereuse. Sur l'épaule de Gomil Terfas, le chasseur de goblins transportait son butin dans des lieux trop sombres. Gomil, d'un coup de marteau, avait fendu le sommet du crâne de Murthag qui coulait en de minces fillets de sang. Le liquide rouge traçait leur chemin, empêchant quiquonque de se tromper lors de leur marche. On pouvait dire que la discretion n'était pas le point fort des nains... Et pendant que celui-là traînait les pieds de Murthag dans la boue visqueuse, les yeux en amandes du jeune homme s'ouvrirent peu à peu, offrant à son champ de vision m'épaule crasseuse du nain. Là, peu à peu, les souvenirs lui revinrent ainsi qu'une forte migraine. Son crane ensanglanté lui causait un réel mal. Il n'arrivait même plus à prononcer un sortilège. Aussi, réveillant l'attention du nain d'un cris de douleur, il déposa sa main sur la partie tranchée et inquanta quelques mots dans sa barbe. Une lueur verte s'empara de son membre et de son buste puis un soupir de soulagement retentit à travers la vallée. Puis, Gomil le déposa violement au sol et continua sa marche vers le marécage. Le nain semblait connaître les lieux, aussi il ne fallait pas s'attendre à ce qu'ils soient hostils. Les premiers soins portés, il ne sentait plus aucune trace de plaie. Seules quelques goutes de sueur mêlées à quelques goutes de sang souillaient ses cheveux bruns.

    Tandis que Gomil avait dépassé le troisième arbre du coin, Murthag noua ses lacets et se releva en prenant soin de dépoussiérer sa tunique. Celle-ci, à la base cramoisie, n'était plus qu'un vêtement noir et sale de paysan. La honte si un des membres du Grang Ver Data le prenait sur le fait. Aussi, il rejoignit férocement le nain en enfonçant ses longues bottes dans la terre molle. Les lieux étaient trop humides et vert pour être habités. De nombreux moustiques avaient déjà dévoré le garçon qui tentait de les frapper contre son uniforme. Quelques endroit étaient parcemés de gouttes de sang. Ses mains mouattes étaient devenues aussi blanche que son frond. Il sentait le froids et son corps réagissait... Et Gomil, en lui frappant le crâne, avait fait s'éfondré ses précieuses barrières mentales, offrant aux magiciens énemis une meilleur perception de son emplacement. Le garçon ouvrit sa bouche seche et énonça quelques paroles...

    -Coeur d'acier, quel est ce lieux ? Je ne me souvient pas l'avoir lu sur une quelquonque carte... Sûrement un cimetière nain ?

    Un calamard s'enfonça dans les fonds marins, quelques mouettes criaient de colère et trois crabes morts étaient étendus au loing. Murthag se précipita vers les trois corps et constata que leur mort avait été provoqué par une dague humaine. Encore un intrus. Murthag se resaisit, fit part de son annonce au nain qui jeta un bref coup d'oeil aux carcasses puis il ouvrit le peu de mental qui lui restait. Celle-ci était, malgrès son coup sur la tête, encore assez grande pour faire face à deux ou trois magiciens. Et recherchant l'homme qui s'ammusait sur de pauvres bestioles, il vit le nain s'armer de son marteau, ressentant un mauvais présage. Dans un lieux si sombre de Généria, rares sont les bandits qui ne tentent pas d'embuscade. Si l'homme était hostil, il faudra jeter son corps dans le marécage. Ses sens désormais déployés, il était désormais facil de remarquer sa forte aura de puissance mentale. A des dizaines de lieues de là, l'homme était présent. Ses mouvements étaient aussi distcint que ses sentiments. Lui aussi semblait effrayé et avait remarqué les deux hommes... Sûrement un magicien ? Au moin, ce n'était pas un brigand. Murthag revint les pieds sur terre, fit par de son expérience à Gomil et lui laissa la parole pendant que ses yeux scintillant et bleutées revinrent à une couleur sobre.

    -Ce n'est ni un brigand, ni un quelqu'un d'ordinair. Si il fait parti du même ordre que moi, il me sera facil de le convaincre de nous aider... Attendez une minute ? Un fort ? Nous sommes arrivés ? Mais quel seigneur de cencé dresserait son château en ces lieux ? A moin que nous nous trouvons... Maître Gomil ! Parlez !! Sommes nous dans les douves de l'Empereur !? Ces douves magestueuses où l'on peut dresser trois villages !? Un lieu où les maladies sont aussi nombreuses que les insectes !? Que faisons-nous à l'arrière de la ville, maître nain ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HAyt

avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 06/08/2008

MessageSujet: Re: ¤ ~~ Dans les eaux puantes et les crabes crasseux /Libre\ ~~ ¤   Jeu 14 Aoû - 18:45

<< Coeur d'acier, quel est ce lieux ? Je ne me souvient pas l'avoir lu sur une quelquonque carte... Sûrement un cimetière nain ? >>

La voix semblait lointaine, presque inaudible . Mais son ouïe n'était pas celle d'un humain . C'était celle d'un ghola, ce qui faisait là toute la différence . HAyt se pencha encore un peu plus en avant . Resserant son emprise sur la petite dague à double tranchant, le krys, il continuait de tendre l'oreille tout en prennant soin de n'emettre aucun son . Mais il était un peu perturbé .. Il savait que ses interlocuteurs ( Apparemment, il y avait un nain, et celui qui avait parlé était un homme, il le savait . Le ghola avait effectivemment une capacité d'observation hors du commun . Il y en avait au moins deux ) l'avaient repérés, de par leurs dires et leur façon d'agir . De plus, en détachant la grille, il avait fait un bruit qui n'avait pu leur échapper . Pourtant, ils ne semblaient pas inquiets . Ou alors, ils pensaient qu'il n'était pas important de s'inquiéter pour un simple voleur . Dans ce cas, ils auraient des surprises . Chaque partie de son corps était en alerte . Surement ces êtres tétaient-ils de bons guerriers .. Ou de bons magiciens ? Pourquoi pas . Mais lui non plus n'était pas mauvais à l'épée ... Et il connaissait quelques techniques de combats capable de contrer un sort . Evidemment, tout dépendait de la puissance du sort . Un maitre n'aurait aucun mal à en venir à bout . Il continuait de réfléchir à toute vitesse, tous ses sens étant éveillés, concentrés sur l'homme et le nain . Il entendit bouger devant lui . La voix de l'homme, qui s'éleva à nouveau du silence tendu, paraissait plus nette, plus distincte . De toute évidence, ils s'étaient rapprochés .

<< Ce n'est ni un brigand, ni un quelqu'un d'ordinair. Si il fait parti du même ordre que moi, il me sera facil de le convaincre de nous aider... Attendez une minute ? Un fort ? Nous sommes arrivés ? Mais quel seigneur de cencé dresserait son château en ces lieux ? A moin que nous nous trouvons... Maître Gomil ! Parlez !! Sommes nous dans les douves de l'Empereur !? Ces douves magestueuses où l'on peut dresser trois villages !? Un lieu où les maladies sont aussi nombreuses que les insectes !? Que faisons-nous à l'arrière de la ville, maître nain ? >>

" S'il fait parti du même ordre que moi " ... Oui, probablemment un magicien . De plus, cela se confirmait par le fait, qu'il l'ait repéré aussi facilement . Car même en ayant fait du bruit, il n'avait laissé aucune trace de son passage, et sa discrétion aurait été plus que parfaite pour des humains normaux .. Il réflechissait . Soudain, son corps se figea, il lui sembla être remonté cinq minutes en arrière . Une sorte de vision lui déchira l'esprit, s'incrustant dans sa tête . Alors, il comprit . Il se voyait, en train d'enlever une dague du sol .. Non, il le retirait de quelque chose d'autre que la boue . Un corps flasque .. Un crabe ! Revenant à l'instant présent, il fut paralysé par la peur . En laissant les cadavres, il avait tracé tout le chemin menant jusqu'à lui ! Sa gorge était sèche . Déglutissant difficilement, le ghola inspira profondément à trois reprises : Une méthode simple qui, grâce à lson éducation Zensunni, lui permettait de conserver son calme et son sang-froid . Ses mains se rejoignèrent dans un signe gracieux . Le signe du sable, l'air du désert . Le sort le plus puissant qu'il était sur de réussir à manier . Car de l'endroit d'où il venait, il ne pouvait survivre sans le connaitre . Car son peuple l'aurait tué, tout simplement . Le désert d'Araaken ... Un bien étrange endroit . L'effet du sotrilège fut presque immédiat . Au sol, cinq centimètres d'eau avant le sort . Puis, progressivement, l'eau se vaporisa . En vingt secondes, plus une goutte d'eau ne se trouvait dans les égoûts ... La technique était baptisé " Araakis " .

Puis il enleva son sac de son dos . Une étrange sensation de liberté l'envahit . Le sac devait peser au moins cinquante kilogrammes .. Mais les gholas pouvaient supporter des charges extrêmement lourdes sans raler (A l'ordre de cent kilogrammes environ) . Bien sur, cela les ralentissait de manière proportionelle au poids de la charge .. Mais jusque cinquante kilogrammes, cela ne le touchait pas, car il était spécialement entrainné pour cela .. Il ouvrit son sac, qui était rempli à craquer de bon nombre de choses inutiles . Mais quelques choses, caché au fond, l'étaient, en comparaison . Alors, il enleva sa capuche . Son visage se dévoila, bien que dans l'obscurité, on ne pouvait le voir ... Il était parsemés de cicatrices et de griffures en tout genre . Ses deux yeux metaliques semblaient ne pas voir . Ses longs cheveux noirs bouclés lui tombèrent sur les épaules quand il les détacha . Il avait une fière allure, et était plutôt bel homme . Pour finir, il enleva ses vêtement de cuir entièrement, qu'il fourra dans son sac . Il était nu, mais personne ne le voyait . HAyt se dépêcha de sortir un équipement très bizarre et de le revêtir : Un distille . Cette "armure" récupérait en fait toute l'eau de son corps qui s'échappait (La sueur) . Un petit tube près de sa bouche lui permettait de boire le contenu du petit récipient caché, où l'eau était recyclée . Un habitant du désert ne pouvait vivre sans . Avec le distille, tous les besoins d'eau étaient comblés .. Et en cette instant, il était très utile . Car grâce (Ou à cause, selon l'angle où on voyait les choses) à "Araakis", la température monterai en moins de cinq minutes jusqu'à soixante-dix degrés Celcius . Les deux intrus mourraient bientôt de chaud, désséchés, s'il le voulait .. Mais ils pouvaient s'en sortir, s'il décidait qu'ils n'étaient pas dangereux pour lui . Il anulerai alors le sort ... Il revetit son distille en entier, c'est à drie qu'il cacha en même temps la tête .. Seuls ses yeux étaient visibles, désormais . Normalement, aucun sort ne pouvait venir à bout de celui-ci . Quand on lançait un sort de gel, ou n'importe quel sort susceptible de refroidir la température, il était inefficace . Mais bien sur, c'était de la théorie . Un puissant mage en viendrait à bout, s'il accomplissait un effort prodigeux ...

Le ghola releva la tête, mis son sac sur ses épaules et pencha son krys vers l'avant . Il parla d'une voix forte, prenant soin que le nain et l'homme ne pouvaient qu'entendre :

<< Qui est là ? >>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ¤ ~~ Dans les eaux puantes et les crabes crasseux /Libre\ ~~ ¤   

Revenir en haut Aller en bas
 
¤ ~~ Dans les eaux puantes et les crabes crasseux /Libre\ ~~ ¤
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dany Valet met de l'eau dans son vin
» Khazad-dûm & la Moria
» Recherche dans les eaux sombres
» Dans ces eaux où je sombre [PV Kibaki]
» i hear him calling (viðolfr)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Generia :: Generia :: Empire :: Disla :: Les egouts de la ville-
Sauter vers: